Cilaos

Publié le par Tite zoreille

Chamonix ? Non, Cilaos, sur les hauteurs de l'île de La Réunion.

Chamonix ? Non, Cilaos, sur les hauteurs de l'île de La Réunion.

C’est un drôle de village perché dans l'un des trois cirques de l’île, issus de l’effondrement du Piton des neiges. C’est dans ces contreforts que se réfugièrent les “marrons”, ces esclaves en fuite traqués par des chasseurs d’hommes, qui collectionnaient les mains tranchées comme des trophées. Jusqu’en 1932, le cirque était accessible uniquement par chaises à porteurs (8 personnes se relayant pendant une douzaine d’heures pour en acheminer une seule).

Aujourd’hui, on y accède au prix d’une interminable – et sublime - route de 440 virages. Mal au cœur garanti et quelques frayeurs au tournant.

La route de Cilaos compte 440 virages.

La route de Cilaos compte 440 virages.

Ciloas rassemble quelques 5000 âmes hauts perchées, dans un patchwork de cases colorées. Il y règne un esprit montagnard propre aux sommets, comme en témoigne le jumelage de la commune avec Chamonix !

Isolement oblige, on y cultive l’entre-soi, un tourisme discret et… des lentilles. Un peu de vin aussi, dont un bon moelleux et un rouge boisé, à la production trop confidentielle pour atteindre les caves réunionnaises, encore moins la métropole.

Saucisses-lentilles, la spécialité du village !

Saucisses-lentilles, la spécialité du village !

Le vin de Cilaos, à acheter sur place.

Le vin de Cilaos, à acheter sur place.

Cilaos est le point de départ de randonnées formidables, entre cascades vertigineuses et champs de lentilles. Au bord d’un chemin digne de la Cordillères des Andes, on croise des cultivateurs occupés à secouer un drôle de dispositif aux allures de guirlandes de bouteilles vides tendues au dessus des champs. “C’est pour éloigner les oiseaux. On fait ça toute la journée, pendant un mois !” Durant la récolte, la lentille nécessite un soin de tous les instants.

Rando au milieu des plantations de lentilles.

Rando au milieu des plantations de lentilles.

À Cilaos, on cultive donc aussi la patience. Les jeunes filles y excellent d’ailleurs dans la dentelle, occupation importée autrefois par la fille d'un médecin breton et élevée au rang d’art.

On y trouve aussi des thermes où se refaire une santé, un lac avec des bateaux électriques, un musée improbable composé d’un bric à brac à vocation anecdotique, des jeunes qui fument du zamal, quelques excentriques restés coincés entre les sommets, des macatias délicieux, un air frais et viviviant, en un mot : Cilaos, c’est dépaysant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léa Wooki 25/11/2015 16:58

Joli récit. Jolie comparatif avec la Cordillère des Andes.

Belles photos.

Et Lors de sa venu à l’Ile de la Réunion en 2007, Jean Pierre Coffe, le critique gastronome, a déclaré que les lentilles de Cilaos étaient les meilleures au monde. En savoir plus http://goo.gl/jUL56o

Tite zoreille 27/11/2015 05:41

Merci pour ces précisions :)

Stéphanie 26/08/2014 21:48

Ok, plus impressionnant que Rennes-Le-Château mais quand même ^^