kosa sa : la calebasse

Publié le par Tite zoreille

Non, ce n'est ni une poire de Tchernobyl, ni une sculpture contemporaine pour agrémenter le salon. Comme la butternut ou le potimarron, la calebasse - dite "gourde pèlerine" ou "courge bouteille" pour les intimes - est de la famille des cucurbitacées. Elle est issue d'une liane rampante à fruits comestibles (entendez : elle pousse donc au sol, et non dans les arbres comme des boules de Noël). On la consomme cuite, en gratin, purée, ou en daube (à accompagner d'un rougail ou d'achards, bien entendu). Bien qu'un peu fade, c'est un fruit rigolo, sympathique à regarder et plaisant à cuisiner. Le hic : la calebasse prend un peu de place dans le panier (et elle pèse son poids). On évitera donc d'en acheter trois ou quatre en même temps...

kosa sa : la calebasse
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article