Tous au Jumbo Score !

Publié le par Tite zoreille

Il y a 350 ans, la Réunion était un eldorado vierge de toute présence humaine, une forêt tropicale sur mer peuplée de dodos et de tortues.

Aujourd'hui, avec près de 900 000 habitants pour 2500 km2 (1/3 de la Corse), l'île est densément peuplée. Ceux qui croient qu'on y vit de soleil et de noix de coco seraient surpris d'y voir toutes les enseignes de la mondialisation : Mac Do, Pizza truc et burger machin. Des hypermarchés ont fleuri, comme partout ailleurs, en périphérie des agglomérations. Au premier rang desquels les Score et les Jumbo Score (dans sa version maousse). L'enseigne au logo rouge et bleu est une véritable institution pour laquelle on sacrifie volontiers sont week-end. On s'y presse, toute la semaine (dimanche compris), en quête de bonnes affaires, ou juste pour se promener dans les galeries marchandes alignant des chapelets de boutiques sans âme. Et puis comme il faut chaud dehors, et qu'il y a la clim, on y resterait bien des journées entières.

Le grand rendez-vous dominical...

Le grand rendez-vous dominical...

On s'y presse ? Que dis-je. On s'y rue ! Car il y a toujours des soldes alléchantes et des promos plein l'allée centrale. On arpente les rayons, catalogue en main, patiemment disséqué à la maison. On tend l'oreille quand de nouvelles promos sont annoncées au micro. Pendant ce temps, les parkings sont blindés. Les routes alentours bouchonnées. C'est la grand messe de la consommation. Les nouveaux idoles sont des entrepôts avec des rayons.

Il faut dire que le coût de la vie est ici plus élevé qu'ailleurs. Ceux qui vous disent le contraire mentent. Tout y est de 15 à 30 % plus cher (voire : beaucoup plus). C'est notamment le cas des fromages et des produits laitiers qui coûtent un bras et auxquels un peu de bon sens fait renoncer assez rapidement. D'autant plus qu'on peu consommer goûteux et local, à condition de trouver les bons réseaux : légumes bio, fruits de saison, yaourts brassés dans les Hauts, confitures et achards maison, miel, saucisses fumées péi, curcuma, etc. J'ai failli oublié : la fameuse Dodo !

Il n'empêche : La Réunion, majoritairement couverte de champs de canne, est loin d'être autosuffisante. À moins de ne se nourrir que de sucre (et de rhum), il faut donc tout importer ou presque. Ceci expliquant en partie cela (les mauvais esprits peuvent aussi penser que l'isolement de l'île offre un prétexte supplémentaire pour rançonner la population), la vie y est donc chère. J'ai parfois entendu certains "métros" se vanter de ne se nourrir que des promos des allées centrales des supermarchés. On y trouve essentiellement du soda, des gâteaux et du shampoing. Bon appétit !

Chic, c'est la foire à la bière !

Chic, c'est la foire à la bière !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article